Le Camere del Seminario

LE SÉMINAIRE ÉPISCOPAL

Les séminaires doivent leur naissance dans l’Église à la XXIII séance du Concile de Trente (1545-1663) qui le 15 Juillet 1563 a décrété la création d’un "Seminarium Perpetuum" dans chaque diocèse à travers lequel l’Évêque pouvait "àlere et religiose educare et in sacris disciplinis instituere" les candidats à la prêtrise. En Italie le développement est dû à un fidèle exécuteur des décrets du concile, l’archevêque de Milan San Carlo Borromeo (1532-1584). Les évêques à l’origine du Séminaire di Alba ont été Mons. Marco Girolamo Vida et Mons. Leonardo Marini.


Mons. Vida a géré le diocèse entre 1533 et 1566 et il a été le dernier évêque sans séminaire, duquel il a préparé la partie administrative et financière. Par contre, Mons. Marini, archevêque de Lanciano, a été un de pères fondateurs du Concile de Trente. Il a été envoyé à Alba (où il a géré le diocèse du 1566 au 1572) par San Pio V, qui connaissait très bien Alba parce qu’il avait demeuré comme prieur dans le couvent de San Domenico du 1545 au 1547 pendant l’épiscopat de Mons. Vida. En plus, il était ami de San Carlo Borromeo.

Le Séminaire Episcopal de Alba a été fondé par Mons. Leonardo Marini en 1567. Au début, il pouvait accueillir 14 clercs (20 à la fin de la construction). Ces chiffres sont présents dans des lettres de Mons. Marini adressées à l’archevêque San Carlo en 1567 : "Alba, 30 mars 1567 - . . . je n’ai pas de clerc dans cette église : il y avait seulement des économes pour le séminaire, j’ai vêtu d’abord quatorze clercs, et en suite deux, donc en total 16 et je mise sur Dieu qu’ils soient des plantes fructueuses" (Épistolaire de San Carlo – Lettres de Marini à San Carlo – Bibliothèque Ambrosienne 13(25). Après quelques mois : "Alba, 3 décembre 1567 - . . . j’ai donné à environ 20 clercs le costume clérical " - Bibliothèque Ambrosienne 16(31). Donc, le Séminaire de Alba est un des premiers en Italie (et dans le monde) après ceux de Milan (1564), de Rome (1565) et de Turin (1566).

Le bâtiment d’origine était à côté de la résidence de l’évêque, position confirmée par Mons. Paolo Brizio, Évêque de Alba de 1642 à 1665. En 1658 il a écrit le premier règlement du Séminaire, qui a porté des grands changements pour ce qui concernait l’étude et la spiritualité dans la vie intègre des clercs.

Le Séminaire a été agrandi pour accueillir plus de 100 clercs dans la période entre 1727 et 1750 quand il y avait à la guide le carmélite Mons. Vasco.

Le Camere del Seminario(1) Le Camere del Seminario(2) Le Camere del Seminario(3)

Mons. Virgilio Natta, évêque de Alba du 1750 au 1768, ensuite Cardinal, a continué l’élargissement du séminaire en faisant construire les chambres des clercs, un salon central et un grand réfectoire.

Le bâtiment a été terminé quelque mois après l’investiture de l’évêque Mons. Giuseppe Maria Langosco di Stroppiana, qui a géré la diocèse du 1778 au 1788.

Au début du XIXème siècle le Séminaire a subi des grands pillages et des dégâts qui ont porté à l’élimination de la Diocèse de Alba en 1803. Le Séminaire est devenu un hébergement pour les militaires françaises qui l’ont pillé plusieurs fois. En 1818 Napoléon reçoit une pétition pour la réouverture du séminaire, mais il faut attendre un an pour que la rénovation commence, donc en 1819.

A partir de la moitié du XIX siècle, l’ancien noyau de la ville a été transformé pour configurer Alba comme une ville moderne vu qu’elle était la capitale des Langhe. Avant tout, la priorité a été donnée à des interventions d’alignement et de régularisation des vies centrales et des places. Cela a été nécessaire pour rendre la ville plus moderne. Le Séminaire a été un des premiers bâtiments qui ont été modifiés. En 1844 l’ingénieur Vandero a laissé la direction des travaux à l’Architect Busca. Grâce à ses études et à ses connaissances à Turin, Busca était un homme de grande professionnalité. Son projet prévoyait la construction d’un nouveau bâtiment qui donnait sur la place, la démolition de quelques parties du Séminaire et la construction d’une nouvelle manche orthogonale à celle préexistante avec les arcades. Elle devait aussi être retirée par rapport à la place. En réalité, elle sera réalisée un peu plus avancée : elle sera un parfait fond pour la suivante Place du Théâtre qui était encore occupée par des anciennes constructions du Séminaire, cédées à la Mairie en 1857 et puis démolies, en laissant libre le prospect du nouveau bâtiment.

Le sobre bâtiment projeté par Busca est défini par les clés angulaires et par la corniche à étagère. L’entrée est caractérisée par quatre pilastres et elle est surmontée par une balustrade. L’alternance des fenêtres avec des linteaux et avec des arches renforce le rôle de l’entrée comme le point focal de la composition architecturale. Le complètement de la façade a été effectué en 1851, tandis que la construction de la manche interne a été réalisée en 1870. Ce projet a permis d’augmenter la figure professionnelle du jeune architecte de Alba, qui aurait été fondamental dans la construction de la ville de Alba pendant tout le XIX siècle.

CONTACTS

La Maison d’Hospitalité Religieuse “Le Séminaire” se trouve en Piazza Vittorio Veneto n.1, dans le cœur du centre historique de la ville de Alba, à 10 minutes à pied de la gare des trains. En plus, c’est facile de s’y rendre en voiture. À l’intérieur, il y a un grand parking gratuit pour tous les hôtes du séminaire dont l’accès est en Corso Michele Coppino, 43.

Pour nous contacter, il suffit de remplir le formulaire à la section "Réservation", de nous envoyer un email à l’adresse info@seminarioalba.it ou de nous appeler au (+39)3669061492.

Où sommes-nous